Brame du cerf


Une sortie originale

Photos Geneviève COUSSEMENT et Christian DAUTRICHE

L'AMOPA a vocation à proposer des animations culturelles. On pense notamment souvent au concours "Défense et illustration de la langue française". Depuis quelque temps les activités se multiplient et se diversifient.

C'est ainsi que ce jeudi soir 27 septembre, adhérents et amis étaient conviés à une soirée nature à l'écoute du brame à Fontenois-La Ville. Quelque trente personnes avaient répondu à l'invitation, jumelles, appareils photo et caméscopes à portée de main.

Video de Maurice COUSSEMENT

Nous sommes accueillis et pilotés par M. Dorian LADIER, président de la société de chasse locale et président du GIC Cerf (Groupement d'Intérêt Cynégétique) et M. Jean-Paul GRANDJEAN, agent O.N.F. retraité, spécialiste de l'observation des cerfs et fin connaisseur de ses moeurs.

Après seulement quelques instants de marche, les premiers arrivés peuvent observer un magnifique spécimen de cerf élaphe mâle (photos Geneviève COUSSEMENT ci-dessous). Mais la nuit tombe vite et nous devrons nous contenter d'écouter le brame à distance. De place en place, les cris rauques impressionnants retentissent dans toutes les directions.


Nous apprendrons plus tard que le brame du mâle est en fait l'élément déclencheur de l'ovulation chez les femelles. C'est le seul moment de l'année où mâles et femelles se rejoignent. Le reste du temps, les mâles forment leur propre harde, tandis que les femelles se regroupent entre elles, avec les faons de l'année et ceux de l'année précédente. Les orphelins doivent se débrouiller seuls, parfois regroupés entre eux.

Sur la seule commune de Fontenois-La Ville, on compte plus de cent individus de cette noble espèce en période de brame.

La soirée se poursuit en salle à l'auberge "Le Fontenois", où M. Grandjean nous présente un montage de diapositives particulièrement documenté. De la réprésentation des cerfs dans l'art au fil des siècles, à la présentation des différentes espèces de cerfs, en passant par les scènes de rut, nous découvrons aussi la vie de ces grands cervidés, leurs moeurs, leur cohabitation avec les sangliers, ainsi que les modes de chasse et la règlementation en ce domaine. La plupart d'entre nous n'étant pas chasseurs, c'est un temps de grandes découvertes et un enrichissement personnel.

Nous avons ensuite l'agréable surprise de nous voir offrir l'apéritif -Champagne s'il vous plaît- par nos hôtes du soir ! Puis vient le repas que tous garderont longtemps en mémoire, l'assiette du chasseur, variée et particulièrement copieuse : crudités, jambon fumé, saucisse, filet fumé, pommes de terre, salade, frites, cancoillotte chaude, puis tarte aux myrtilles avec boule de glace et café !!!

Un grand bravo et un grand merci à nos accompagnateurs passionnés, qui ont su se mettre à notre niveau pour nous informer, nous initier et nous captiver.

Rendez-vous est pris d'ores et déjà pour reconduire l'opération l'an prochain, à une date plus précoce dans le calendrier.

Pierre DESPOULAIN

Plan du site Copyright © 2008 AMOPA 70 tous droits réservés - Réalisation Torop.Net - Site mis à jour avec wsb.torop.net

amopa 70 amopa 70